Comment 

Pressing : Pourquoi investir dans un convoyeur ?

Quel retour sur investissement ?

Partager


Présentation : pourquoi investir dans un convoyeur ?

Histoire des convoyeurs au fil du temps...

1960

Les premiers convoyeurs installés dans les pressings étaient principalement américains (Cissel, White). Ils sont apparus fin des années 60.

1970

Ensuite sont apparus dans les années 70 les premiers convoyeurs européens. Plus modernes, avec des chaînes de mailles de deux à dix positions, ou un ruban continu perforé de cases.
Leur principal intérêt : le gain de place obtenu avec système à étage permettant de libérer la place au sol pour la production.

1980

L’avènement des Discount, à la fin des années 80, a favorisé l’implantation de nouveaux convoyeurs avec l’apparition d’un complément de type porte automatique de restitution. L’objectif dans ce cas n’étant pas le gain de place, mais l’augmentation de la rentabilité et des volumes traités. Dans ce type de point de vente, les convoyeurs étaient souvent sur un seul niveau et très longs.

Années 1990

Les convoyeurs sont présents dans quasiment toutes les enseignes de pressing implantées sur le territoire national. Principalement pour des raisons de rentabilité et de modernité. Partie intégrante des processus de production, ils participaient activement à l’obtention de la rentabilité des modèles économiques proposés aux acquéreurs et propriétaires de pressing.

Aujourd'hui

Outil devenu incontournable dans toute nouvelle implantation de pressing, au même titre qu’une table à repasser ou un poste de pré-traitement. 

> Il est difficile d'envisager sérieusement une ouverture de pressing sans y intégrer cet outil indispensable, alliant qualité et rapidité de prestation.

Qu'est-ce qu'un convoyeur ? 

Techniquement, un convoyeur est un procédé mécanique permettant de transporter des marchandises dans un atelier de production d’un point à un autre.

Cela peut être un tapis roulant sur une chaîne d’assemblage permettant de faire passer les objets à assembler d’un poste à un autre, ou une chaîne suspendue permettant de faire passer des objets d’un bain de traitement à un autre par exemple. Le tapis de restitution des bagages dans un aéroport par exemple, est un convoyeur.

Ce procédé a été astucieusement adapté pour en faire un outil de stockage et de restitution des vêtements traités dans le cadre de l’activité d’un pressing.

Il se compose d’un profilé accroché à environ 1m80 du sol, dans lequel est installé une chaîne ou un ruban avec des mailles. Cette chaîne est ensuite entraînée par un moteur électrique piloté par un variateur et un interrupteur avant-arrière permettant de mettre en mouvement le convoyeur.

Convoyeur pressing

2 types principaux de modèles de convoyeur existants

Odoo - Echantillon n°1 pour trois colonnes

Convoyeurs ruban continu

Pour ces modèles, les cintres sont suspendus sur des barres sans numérotation précise de zone. Ils sont utilisés comme de simples penderies qui peuvent se mettre en mouvement. Les méthodes de rangement sont dans ce cas les mêmes que celles utilisées avant la mise en place du convoyeur. Par numéro de commande ou nom de client, en fonction du mode de fonctionnement du pressing.

Odoo- Echantillon n° 2 pour trois colonnes

Convoyeurs à cases

Dans ce cas, chaque commande ou pièce finie est stockée sur une ou plusieurs cases avec une numérotation précise. Principalement utilisés conjointement à une informatique de production, ils apportent un réel gain de temps et de productivité. Ces mailles peuvent être à 2, 3, 5 ou 10 cases, en fonction du fabricant et de la place disponible dans le point de vente.

Un outil complémentaire : le convoyeur de production intermédiaire

Certains points de vente à fort volume utilisent parfois des convoyeurs de stockage intermédiaire. Très souvent accouplés à un système de recomposition assisté par logiciel. Dans ce cas, ce n’est pas le stockage final qui est effectué, mais le stockage en attente de recomposition de lot.  

Pourquoi installer un convoyeur ?

Avantages

Inconvénients

  • Ce n’est pas l’opérateur qui va à la zone de stockage des lots, mais les lots qui viennent vers l’opérateur. Cela procure un confort de travail et un gain de temps considérable

  • Le processus de mise en rayon peut être assisté par l’informatique et permet l’envoi des alertes client de mise à disposition des lots produits prêts. 

  • Il permet bien souvent un gain de place sur la zone de stockage. En effet, il n’est plus nécessaire de prévoir des couloirs d’accès entre les penderies. 

  • Dans la grande majorité des cas, les lots rangés sont complets et prêts à livrer. Ce qui permet un gain de temps conséquent à la restitution client. Dans certains points de vente n’ayant que très peu de place disponible, et ne disposant donc pas de zone de recomposition intermédiaire, il est possible de stocker les pièces d’un lot individuellement. Dans ce cas, si le convoyeur est couplé à une solution informatique performante, le stockage assisté va de lui-même positionner toutes les pièces d’un même lot dans une zone attenante. Ainsi, la restitution client reste rapide.

  • Le coût de l’investissement est très clairement supérieur à de simples barres de rangement.

  • Il faut parfois repenser tout l’espace de travail du point de vente pour intégrer un convoyeur non prévu à l’origine.

Quel rapport coût / rentabilité ?

La réponse se trouve dans le point précédent.

Il faut voir cet outil comme un investissement à long-terme nécessaire pour obtenir des bons rendements de productivité, et être en adéquation avec la qualité et rapidité de service attendue par la clientèle d’un pressing d’aujourd’hui et de demain.

Globalement, il est possible de considérer que la mise en place d’un convoyeur avec assistance informatique peut faire économiser ⅓ du temps d’un salarié. La restitution beaucoup plus rapide et les alertes de mise à disposition pour les clients permettent un gain de temps important au niveau du comptoir, qui va permettre une augmentation du temps de production.

Le calcul est rapide. En considérant uniquement un opérateur au salaire minimum (il vous sera facile de refaire le même calcul avec vos conditions réelles d’embauche), voici le gain financier qui peut être retiré de la mise en place d’un convoyeur :

Smic + charges = environ 2 100 € mensuels

⅓ de 2 100 € = 700 €

Cette somme vous permet d’envisager un investissement sur 5 ans de plus de 40 000 €.

Largement de quoi amortir un magnifique convoyeur automatisé qui vous changera la vie.

Demandez à ceux qui ont fait ce choix. 😉

Douchette convoyeur

Une connexion avec un outil informatique : pourquoi ?

Le convoyeur seul, quel que soit son type et sa marque, est déjà un outil extraordinaire qui ne devrait plus être optionnel dans tout pressing moderne.

Mais la connexion à une informatique spécialisée performante et l’assistance offerte par ces systèmes démultiplient les avantages de manière indiscutable :

  • Déplacement et recherche automatiques de la meilleure zone de rangement et en fonction de la taille du lot. 

  • Information immédiate sur la zone de stockage depuis l’informatique de caisse. 

  • Possibilité d’accoupler des processus de restitution automatiques de type porte 24/24. 

  • Possibilité d’accoupler des convoyeurs intermédiaires de reconstitution automatique. 

  • Envoi d’alerte de mise à disposition automatique aux clients (mails ou SMS) 

  • Un simple scan de la fiche de retrait du client permet de mettre en mouvement le convoyeur pour amener le lot au comptoir, sans aucun déplacement ni risque d’erreur.

Outil informatique dans un pressing


Piloter son convoyeur avec GestiClean, c'est possible : plus d'informations

Logo GestiClean, logiciel gestion pressing





Le saviez-vous ?

Inforum a signé un accord de coopération avec Metalprogetti en 2018. GestiClean V10 est conçu pour s'interfacer avec tous les types de convoyeur de la marque italienne. Plus d'infos ici

Inforum est en outre capable d'automatiser toutes les autres marques présentes sur le marché français.